Que devient l'électrique ?

Discussions ouvertes sur tous les sujets, notamment énergétique, thermique, environnement, ACV bâtiment...

Modérateurs : Stephane_T, Régis, Ludovic_B, Jean-Louis, Renaud

Répondre
Avatar du membre
olivir
Légendaire
Messages : 1791
Enregistré le : 06 juil. 2007 21:31
Localisation : Enerco Conseils - Aquitaine
Contact :

Que devient l'électrique ?

Message par olivir » 04 sept. 2015 10:06

Bonjour à tous,

En passant à la RT2012, le chauffage à effet joule, de largement majoritaire jusqu'au dernier moment, est devenu très rare dans les logements depuis la nouvelle réglementation (autour de 6% des PC actuellement).

De votre côté, parvenez-vous encore à passer le conformité de logements tout élec ?

J'ai, en effet, été étonné de voir, qu'en zone H2, certains y parvenaient avec des solutions "très RT2005" (VMC SF, étanchéité RT, Up mur = 0.16, Up plafond = 0.12, Up sol = 0.23, double-vitrage Ug = 1, chauffage élec, CETI Odyssée 2). Ben moi j'y arrive pô comme ça :/
Modifié en dernier par olivir le 04 sept. 2015 13:20, modifié 1 fois.
Olivier Martinez
Ingénieur Conseil Indépendant / Formateur-partenaire d'Izuba Énergies
Enerco Conseils - enerco.free.fr
Blog : enercoconseils.wordpress.com

Image
Un atout pour l'avenir : la construction Bois et Paille

Avatar du membre
Régis
Administrateur
Messages : 3292
Enregistré le : 21 avr. 2010 08:47
Localisation : IZUBA énergies
Contact :

Re: Que devient l'électrique ?

Message par Régis » 04 sept. 2015 11:35

La solution pour y parvenir est d'avoir un Bbio qui soit très très... très bon.
En effet, si on a peu de besoin, on aura alors peu de consommation : ça, c'est la théorie :roll:
Régis Bacabara
Tel. support : +33 (0)4 67 18 62 20
mail : support@izuba.fr

IZUBA énergies
35 Rue Gine
Ecoparc
34690 FABRÈGUES

Caeli
Gourou
Messages : 352
Enregistré le : 05 févr. 2013 18:11

Re: Que devient l'électrique ?

Message par Caeli » 04 sept. 2015 12:08

C'est tout le problème de faire des étude réglementaires de qualité, les clients ne sont pas content, si en plus on leur ajoute ponts thermiques et masques :lol:

Plus sérieusement vu ce qui est contrôlé à l'attestation finale ça laisse une marge qui fait peur !
Bertrand Frezet
Caeli Conseil
www.caeli-conseil.fr

Fparent
Habitué
Messages : 45
Enregistré le : 24 avr. 2013 10:25

Re: Que devient l'électrique ?

Message par Fparent » 07 sept. 2015 17:46

Personnellement en zone H1b je n'ai jamais réussi à faire passer un bâtiment niveau "RT2012" avec du chauffage l'électrique .

Je pense que ça doit être possible avec un bâtiment avec une conception passive isolation au top , pas de pont thermique , travail sur les apports solaires , double flux ....

Avatar du membre
olivir
Légendaire
Messages : 1791
Enregistré le : 06 juil. 2007 21:31
Localisation : Enerco Conseils - Aquitaine
Contact :

Re: Que devient l'électrique ?

Message par olivir » 21 sept. 2015 11:59

Hum, bon ben je sais comment on fait maintenant, il suffit d'oublier les bWFzcXVlcyBzb2xhaXJlcw== et de sous-évaluer cGFzIG1hbCBkZSBtw6l0csOpcw== ...................... Cela doit être ça qu'on appelle l'optimisation réglementaire :lol:
Modifié en dernier par olivir le 01 oct. 2015 16:30, modifié 4 fois.
Olivier Martinez
Ingénieur Conseil Indépendant / Formateur-partenaire d'Izuba Énergies
Enerco Conseils - enerco.free.fr
Blog : enercoconseils.wordpress.com

Image
Un atout pour l'avenir : la construction Bois et Paille

Victor
Spécialiste
Messages : 67
Enregistré le : 20 nov. 2013 16:56

Re: Que devient l'électrique ?

Message par Victor » 24 sept. 2015 13:44

Pareil pour moi en zone H1b, 1 seul projet en chauffage électrique était conforme... mais il était accompagné d'un chauffage principal par poêle à granulés et chauffe eau thermodynamique sur air extrait.

L'isolation était également optimisée par rapport aux solutions standards (tellement optimisée que le chauffage électrique ne sera utilisé qu'en conditions très froides).

Il y a encore pas mal d'architectes qui préconisent ce mode de chauffage, le principal atout étant le faible investissement de départ. Mais difficile ensuite de trouver d'autres avantages.
Le démontrer au client est relativement simple, mais il faut y passer un peu de temps !

Roman
Spécialiste
Messages : 54
Enregistré le : 28 mai 2012 15:49

Re: Que devient l'électrique ?

Message par Roman » 06 janv. 2016 17:24

Bonjour,

Pareil en zone h2c, impossible d 'avoir un projet en tout électrique.
Par contre en zone H3 avec une toute petite maison cubique et bien orientée ça le fait.
Nous aussi on a régulièrement des échos comme quoi tel be fait "passer" des projets en tout électrique en zone h2c mais on se pose des questions sur la qualité des études effectivement parce que souvent le bâti n'est pas vraiment renforcé.

Une autre chose (un peu hors sujet), dans les autres logiciels réglementaires, comme la saisie du bâti n'est pas graphique, la plupart des masques ne sont pas saisies (casquettes mais aussi masques du bâtiment sur lui même) et ça aide énormément.
Sur certains projets on a fait enlever ou diminuer des casquettes béton pleines à des archi (ou les remplacer par des casquettes avec ajours en bois par exemple) parce que les baies ne recevaient plus vraiment le soleil.. ("oui mais c'est le prolongement de la toiture terrasse, c'est joli architecturalement parlant")
On a un gain non négligeable sur le Bbio (logique). Et on se rapproche donc plus de la possibilité du chauffage élec.
Bon après, on en vient à ce genre de demande auprès des archi quand la maison est vraiment biscornue et qu'on doit compenser par des fenêtres de foufou ("c'est trop cher des fenêtres triples vitrages avec un cadre niveau passif? Et la casquette on la garde ou pas sinon? ").

Qu'en pensez vous?

Nico.Naud
Gourou
Messages : 434
Enregistré le : 09 sept. 2008 11:54
Contact :

Re: Que devient l'électrique ?

Message par Nico.Naud » 27 janv. 2016 15:12

Parfaitement d'accord avec toi Roman.
Faire passer les principes bioclimatiques avant des systèmes (constructifs ou CVC) complexes, c'est la première des économies !
J'ai aussi parfois des discussions avec d'autres BE qui s'étonnent qu'on aille autant "dans le détail" sur certaines études thermiques (masques proches, etc.)... Pour moi la remarque n'a pas lieu d'être, la RT2012 impose une méthode de saisie, il n'y a pas de notion de détail ou pas détail. Si un masque solaire existe, il doit être saisi, point barre. Celui qui ne le fait pas "triche" sur sa saisie. D'ailleurs, on peste souvent sur cette fameuse RT2012 qui est "trop facile à respecter", mais au-delà des limites de la méthode, quand on ne saisit pas la totalité des ponts thermiques et des masques, c'est sûr que c'est beaucoup plus facile !!
"Se contenter de croire nous évite la pénible nécessité de penser", Isaac Asimov

Sobriété énergétique avant, Efficacité énergétique ensuite, énergies renouvelables enfin
(Environnement : avant, pendant, après)

Avatar du membre
olivir
Légendaire
Messages : 1791
Enregistré le : 06 juil. 2007 21:31
Localisation : Enerco Conseils - Aquitaine
Contact :

Re: Que devient l'électrique ?

Message par olivir » 27 janv. 2016 16:01

Je partage entièrement l'opinion de Nicolas, pour changer :)

Mais ça va finir par se savoir, j'entends déjà parler, deci delà, de demandes d'expertise, par de récents acquéreurs, sur des études RT... Vous allez voir qu'au lieu d'augmenter les exigences, comme certains le demandent déjà, on va finir par plaider pour une application correcte de la réglementation. Ce qui serait bien plus efficace pour diminuer l'intensité énergétique de notre pays !
Olivier Martinez
Ingénieur Conseil Indépendant / Formateur-partenaire d'Izuba Énergies
Enerco Conseils - enerco.free.fr
Blog : enercoconseils.wordpress.com

Image
Un atout pour l'avenir : la construction Bois et Paille

Caeli
Gourou
Messages : 352
Enregistré le : 05 févr. 2013 18:11

Re: Que devient l'électrique ?

Message par Caeli » 28 janv. 2016 08:00

Certes reste que c'est rageant de batailler pour faire passer un projet sobre et compact de 60m² (ne parlons pas des 30 ou 40m²...) quand un "délire" de 250m² passe sans pb :evil:
Mais on a dit que l'on ne parlait pas de la méthode :mrgreen: :arrow:
Bertrand Frezet
Caeli Conseil
www.caeli-conseil.fr

Avatar du membre
olivir
Légendaire
Messages : 1791
Enregistré le : 06 juil. 2007 21:31
Localisation : Enerco Conseils - Aquitaine
Contact :

Re: Que devient l'électrique ?

Message par olivir » 28 janv. 2016 10:10

Oh mais, Caeli, lis donc les préconisations de Tribu Energie qui suggère qu'on handicape les projets compacts au motif qu'ils passent l'obstacle avec peu d'isolant :
« - Le respect du Bbio max et du Cep max se fait sans difficultés pour les bâtiments ayant un bon facteur de compacité, et pour les bâtiments les plus compacts, on retrouve des prestations d’enveloppe avec des résistances thermiques R inférieures à 2 (m².K)/W. Soit nettement moins qu’en RT 2005.
- La modification du calcul du Bbio max par l’introduction d’un coefficient de modulation de la compacité permettrait de corriger cette trop grande souplesse quant au niveau d’isolation de bâtiments de logements collectifs très compacts. »
Ah, c'est sûr, ça fait mal de voir qu'on peut faire du gros collectif moins isolé qu'en RT2000 avec la RT2012 (10 cm d'isolant en toiture, oh, oh !). D'ailleurs, j'aime beaucoup l'emploi du Ubât, abandonné par la réglementation pour le BBio, pour démontrer la chose. C'était bien la peine d'inventer ce fameux indicateur :mrgreen:

Qu'un bâtiment consomme peu en étant peu isolé grâce à la bbio-climatique, moi, cela ne me choque pas, l'important c'est de réduire les besoins, pas de vendre de l'isolant, pour citer un certain Nicolas. Ce qui me chagrine un peu, c'est que dans un gros collectif, les BBio et Cep sont sans doute très variables à l'échelle de chaque logement... et le confort aussi ! Je ne suis pas sûr, cependant, qu'ajouter une 9ème modulation, en plus de la dérogation pour le collectif, soit une voie d'excellence.
Olivier Martinez
Ingénieur Conseil Indépendant / Formateur-partenaire d'Izuba Énergies
Enerco Conseils - enerco.free.fr
Blog : enercoconseils.wordpress.com

Image
Un atout pour l'avenir : la construction Bois et Paille

Jonath
Omniscient
Messages : 547
Enregistré le : 30 janv. 2013 11:02
Localisation : Chambéry
Contact :

Re: Que devient l'électrique ?

Message par Jonath » 28 janv. 2016 13:59

:shock:

Ils ont fumé quoi chez Tribu Energie ???
Qu'un bâtiment non compact soit défavorisé (et l'inverse également), c'est complètement normal et c'est tant mieux.

C'est quoi le but ? Réduire le besoin, faudrait pas l'oublier.

Ils veulent pas introduire un coefficient de modulation en fonction de l'orientation du vitrage tant qu'on y est ? Pour pas défavoriser les pov' bâtiments qui veulent avoir la vue au Nord ? :mrgreen:
Jonathan Gandy
Savoie Eco'Logis Conseil
Site ecologisconseil
Blog ecologisconseil

Nico.Naud
Gourou
Messages : 434
Enregistré le : 09 sept. 2008 11:54
Contact :

Re: Que devient l'électrique ?

Message par Nico.Naud » 28 janv. 2016 15:38

Et puis un coefficient de modulation supplémentaire en fonction du ratio global EP/EF, pour ne pas trop favoriser les bâtiments qui n'utilisent pas le vecteur électricité pour la production de chaleur :mrgreen:.
Comme ça il faudra isoler tous les bâtiments beaucoup, beaucoup, beaucoup :) !
Image
"Se contenter de croire nous évite la pénible nécessité de penser", Isaac Asimov

Sobriété énergétique avant, Efficacité énergétique ensuite, énergies renouvelables enfin
(Environnement : avant, pendant, après)

Caeli
Gourou
Messages : 352
Enregistré le : 05 févr. 2013 18:11

Re: Que devient l'électrique ?

Message par Caeli » 29 janv. 2016 08:33

:mrgreen: merci pour cette conclusion !!!
Bertrand Frezet
Caeli Conseil
www.caeli-conseil.fr

Avatar du membre
olivir
Légendaire
Messages : 1791
Enregistré le : 06 juil. 2007 21:31
Localisation : Enerco Conseils - Aquitaine
Contact :

Re: Que devient l'électrique ?

Message par olivir » 29 janv. 2016 10:21

Excellent !
Olivier Martinez
Ingénieur Conseil Indépendant / Formateur-partenaire d'Izuba Énergies
Enerco Conseils - enerco.free.fr
Blog : enercoconseils.wordpress.com

Image
Un atout pour l'avenir : la construction Bois et Paille

Répondre