Pac gaz à absorption en relève de chaudière

Posez vos questions sur l'utilisation de la RT2012

Modérateurs : Stephane_T, Ludovic_B, Régis

Répondre
Yves_M
Expert
Messages : 126
Enregistré le : 07 févr. 2012 11:25

Pac gaz à absorption en relève de chaudière

Message par Yves_M » 04 déc. 2014 11:41

Bonjour,

Pour un projet de logement collectif je veux comparer deux solutions: une solution "classique" chaudière gaz à condensation, et une solution avec 2 PAC gaz à absorption en relève de chaudière. Dans l'installation le chauffage et la production d'ECS sont assurés simultanément par les PAC et la chaudière. Les PAC et la chaudière sont raccordés sur la même bouteille de découplage, qui alimente d'une part le circuit radiateur, et d'autre part le serpentin du préparateur d'ECS collectif.

Les Cep de ma version avec PAC est légèrement plus élevé que celui avec la chaudière seule, alors que je m'attendais à une économie d'énergie. Je pense que ça vient de ma saisie, mais d'où?

En pratique je me pose les questions suivantes:

- peut-on définir un fonctionnement chauffage+ECS des PAC? Si non, faut-il définir 2 générations, une pour le chauffage avec PAC + chaudière et une pour l'ECS avec chaudière seule?

- comment indiquer au moteur de calcul que les PAC et la chaudière fonctionnent à des régimes de température différents?

- dans les données du fournisseur de la PAC la puissance des auxiliaires est indiquée par défaut, par contre les GUE sont certifiés. Or pour définir les auxiliaires par défaut il faut que les GUE soient déclarés. Comment faire pour ne pas se pénaliser sur les rendements dans le calcul RT?

- le fournisseur de la PAC ne donne pas d'infos sur le fonctionnement en mode ECS. Est-ce que ça veut dire que je ne peux pas entrer dans le calcul une production d'ECS par mes PAC, ou est-ce que je peux prendre les valeurs par défaut pour la production d'ECS (tout en gardant les valeurs du fournisseur pour le chauffage)?

Si vous avez d'autres idées de ce qui pourrait clocher dans ma saisie, je suis preneur!

Merci d'avance

Avatar du membre
Régis
Administrateur
Messages : 3873
Enregistré le : 21 avr. 2010 08:47
Localisation : IZUBA énergies
Contact :

Re: Pac gaz à absorption en relève de chaudière

Message par Régis » 04 déc. 2014 13:11

Yves_M a écrit :peut-on définir un fonctionnement chauffage+ECS des PAC?
Oui, il s'agit d'une pac double service.
Yves_M a écrit :- comment indiquer au moteur de calcul que les PAC et la chaudière fonctionnent à des régimes de température différents?
Pour la chaudière, il est possible d'utiliser les températures maximales de fonctionnement et de mettre la pac en priorité 2. Ainsi dès que la chaudière ne peut plus fonctionner, la pac prendra le relais.
Yves_M a écrit :dans les données du fournisseur de la PAC la puissance des auxiliaires est indiquée par défaut, par contre les GUE sont certifiés. Or pour définir les auxiliaires par défaut il faut que les GUE soient déclarés. Comment faire pour ne pas se pénaliser sur les rendements dans le calcul RT?
Le tableau des matrices ne parle plus de GUE, il s'agit cependant d'une erreur de l'intitulé de ce tableau des matrices. Nous corrigerons cela dans les futures mises à jour du logiciel (ticket 1980). Le GUE peut donc bien être saisie dans le tableau des matrice comme le serait le Cop. Vous pouvez donc bien avoir un GUE certifié et une puissance des auxiliaires par défaut.
Yves_M a écrit :le fournisseur de la PAC ne donne pas d'infos sur le fonctionnement en mode ECS. Est-ce que ça veut dire que je ne peux pas entrer dans le calcul une production d'ECS par mes PAC, ou est-ce que je peux prendre les valeurs par défaut pour la production d'ECS (tout en gardant les valeurs du fournisseur pour le chauffage)?
Il vous faut saisir l'ECS qu'avec des valeurs par défaut.
Régis Bacabara
Tel. support : +33 (0)4 67 18 62 20
mail : support@izuba.fr

IZUBA énergies
35 Rue Gine
Ecoparc
34690 FABRÈGUES

Yves_M
Expert
Messages : 126
Enregistré le : 07 févr. 2012 11:25

Re: Pac gaz à absorption en relève de chaudière

Message par Yves_M » 04 déc. 2014 15:37

Régis a écrit : Pour la chaudière, il est possible d'utiliser les températures maximales de fonctionnement et de mettre la pac en priorité 2. Ainsi dès que la chaudière ne peut plus fonctionner, la pac prendra le relais.
C'est ce que j'ai fait pour l'instant. Cependant il me semble que ça ne correspond pas à la réalité: dans mon montage, la PAC et la chaudière fonctionnent simultanément, mais avec des températures différentes, c'est à dire que par exemple la PAC chauffe l'eau à 50°C, et la chaudière la chauffe à 60°C. Où alors j'ai mal compris...
Régis a écrit : Le tableau des matrices ne parle plus de GUE, il s'agit cependant d'une erreur de l'intitulé de ce tableau des matrices. Nous corrigerons cela dans les futures mises à jour du logiciel (ticket 1980). Le GUE peut donc bien être saisie dans le tableau des matrice comme le serait le Cop. Vous pouvez donc bien avoir un GUE certifié et une puissance des auxiliaires par défaut.
J'avais compris que l'on pouvait entrer le GUE dans l'onglet "COP" de la matrice, en revanche je ne vois pas comment faire pour mettre la puissance auxiliaire par défaut tout en entrant les GUE dans la matrice. Quand je sélectionne "valeurs certifiées", la case "puissance auxiliaire par défaut" disparaît, et le logiciel demande de remplir les puissances d'auxiliaires dans la matrice. Le problème étant que le fournisseur ne donne pas les puissances d'auxiliaires, donc les GUE certifiées sont inutilisables.

Yves_M
Expert
Messages : 126
Enregistré le : 07 févr. 2012 11:25

Re: Pac gaz à absorption en relève de chaudière

Message par Yves_M » 04 déc. 2014 18:15

Bonjour,

Finalement j'ai compris mon problème: la fiche du fournisseur de la PAC indique une Pabs qui doit en fait être saisie comme Pauxiliaires dans le logiciel. La puissance absorbée renseignée dans le logiciel doit quant à elle être calculée en divisant la puissance calorifique par le GUE, qui sont donnés dans la fiche du fournisseur.

Une fois les valeurs remises à la bonne place je gagne 5 points de Cep sur le chauffage ce qui est déjà un peu mieux.
Il reste que la contribution des PAC à l'ECS n'est pas du tout valorisée, mais malheureusement après discussion avec le fournisseur il semble qu'il n'y a pas de valeurs certifiées donc je ne pourrai pas faire mieux...

Répondre