Pleiades
http://www.izuba.fr/forum/

Définition d'usage continu ou discontinu ART 18/15
http://www.izuba.fr/forum/viewtopic.php?f=17&t=2590
Page 1 sur 1

Auteur:  Caeli [ 17 Déc 2014 16:31 ]
Sujet du message:  Définition d'usage continu ou discontinu ART 18/15

Bonjour,

Si j'ai bien compris la notion d'usage continu ou discontinue est définit dans la synthèse des scénarios de la méthode § 2.2.1.3 par les plages d'occupation ?

A savoir 24h/24 7j/7 = continu et tout le reste étant discontinu.

Sommes nous d'accord ?

Auteur:  Régis [ 17 Déc 2014 17:01 ]
Sujet du message:  Re: Définition d'usage continu ou discontinu ART 18/15

Non, nous ne sommes pas d'accord.

Sur ce sujet, je vous invite à lire ce qui est indiqué ici dans le manuel :

L'article 18 concernant le niveau d'isolation entre zone à occupation continue et discontinue est validé automatiquement fonction de la saisie. Dans le cas de non conformité, la bulle d'aide indique la première paroi rencontrée dont la valeur est supérieure à 0,36 W/m².K


Voici ce que dit l'arrêté du 28 décembre 2012 dans sa définition des "Occupation discontinue, occupation continue" :

Un bâtiment ou une partie de bâtiment est dit à occupation discontinue s’il réunit les deux conditions suivantes :

- il n’est pas destiné à l’hébergement des personnes ;
- chaque jour, la température normale d’occupation peut ne pas être maintenue pendant une période continue d’au moins cinq heures.

Les parties de bâtiment ou les bâtiments ne répondant pas à ces deux conditions sont dits à occupation continue.

Dans la pratique, cet article 18 sert donc à valider l'isolation que l'on doit avoir entre deux zones à usages différentes : une zone de type hébergement et une zone d'un autre type.
Cet article est donc validé automatiquement par le logiciel en fonction de la saisie.

Auteur:  Caeli [ 18 Déc 2014 09:23 ]
Sujet du message:  Re: Définition d'usage continu ou discontinu ART 18/15

Caeli a écrit:
A savoir 24h/24 7j/7 = continu et tout le reste étant discontinu.


Régis a écrit:
Dans la pratique, cet article 18 sert donc à valider l'isolation que l'on doit avoir entre deux zones à usages différentes : une zone de type hébergement et une zone d'un autre type.


Il semblerait quand même que l'on soit relativement d'accord...

Ma question ne portait pas sur ce que dit l'article mais ou trouver l'information dans la méthode ?

plus précisément comment définir:
- chaque jour, la température normale d’occupation peut ne pas être maintenue pendant une période continue d’au moins cinq heures.

Et hormis les scénarios je ne vois pas, mais même là la phrase ci-dessus porte a interprétation... la mienne était que le période de "ralenti" du chauffage faisaient que la température normale d'occupation n'était pas maintenu, mais est-ce la bonne ?

Auteur:  Régis [ 19 Déc 2014 10:41 ]
Sujet du message:  Re: Définition d'usage continu ou discontinu ART 18/15

Caeli a écrit:
Et hormis les scénarios je ne vois pas, mais même là la phrase ci-dessus porte a interprétation... la mienne était que le période de "ralenti" du chauffage faisaient que la température normale d'occupation n'était pas maintenu, mais est-ce la bonne ?

La méthode,

Effectivement, la méthode Th-BCE n'apporte pas de précision sur ce qui est indiqué dans l'arrêté du 28 décembre 2012.
Seul le détail des scénarios permet d'analyser finement les cosigne de températures imposés pour les différents usages.
De notre coté, nous avions posé la question au CSTB et avions obtenu l'information comme quoi :
"Dans la pratique, cet article 18 sert donc à valider l'isolation que l'on doit avoir entre deux zones à usages différentes : une zone de type hébergement et une zone d'un autre type."

Auteur:  Cro [ 20 Juin 2017 10:48 ]
Sujet du message:  Re: Définition d'usage continu ou discontinu ART 18/15

Bonjour,

Je relance le sujet de l'isolation entre locaux à occupation continue ou discontinue. J'ai un bâtiment composé de 2 usages (bureaux et industrie). Le calcul fait apparaître un message d'erreur concernant l'article 18 car je n'ai pas d'isolation entre mes 2 usages.

Depuis votre dernière discussion, une FAQ est parue sur ce sujet :
http://www.rt-batiment.fr/index.php?id=144&faqid=309

Pouvez-vous me confirmer que l'isolation n'est pas requise entre deux locaux à occupation discontinue ? Auquel cas, je ne devrais pas avoir de message d'erreur ?

Et la 2ème partie de ma question : un coefficient b semble être calculé pour les parois entre des locaux à usages différents, pourquoi ? Dans ce cas, les déperditions d'un local d'un certain usage sont-elles valorisées dans le local de l'autre usage ?

Merci beaucoup !

Auteur:  Régis [ 20 Juin 2017 12:07 ]
Sujet du message:  Re: Définition d'usage continu ou discontinu ART 18/15

Comme indiqué ici dans le manuel :
"cet article 18 sert donc à valider l'isolation que l'on doit avoir entre deux zones à usages différentes : une zone de type hébergement et une zone d'un autre type."

Je vous confirme donc que l'isolation n'est pas requise entre deux locaux à occupation discontinue.

Dans votre cas, je vous invite donc à forcer cet article 18 comme étant conforme (j'ai fais le ticket 3477 pour améliorer la fonction de validation automatique dans une telle situation).

Cro a écrit:
Et la 2ème partie de ma question : un coefficient b semble être calculé pour les parois entre des locaux à usages différents, pourquoi ? Dans ce cas, les déperditions d'un local d'un certain usage sont-elles valorisées dans le local de l'autre usage ?

Non, il n'y a pas de coefficient b calculé pour les parois entre des locaux à usages différents. D’ailleurs ces parois intérieures ne sont pas envoyées au moteur de calcul et ne génèrent donc pas de déperditions entre ces deux usages.

Auteur:  Cro [ 20 Juin 2017 15:10 ]
Sujet du message:  Re: Définition d'usage continu ou discontinu ART 18/15

Merci beaucoup, encore une fois la réponse était déjà dans le manuel...

Page 1 sur 1 Les heures sont au format UTC + 1 heure
© IZUBA énergies 2010-2012
http://www.izuba.fr