Simulation avec systèmes - CTA avec mélange

Posez vos questions sur l'utilisation de la simulation thermique et énergétique dynamique

Modérateurs : Stephane_T, Ludovic_B, Régis, Jean-Louis, Renaud

Répondre
Yves_M
Expert
Messages : 126
Enregistré le : 07 févr. 2012 11:25

Simulation avec systèmes - CTA avec mélange

Message par Yves_M » 17 mars 2015 15:36

Bonjour,

Je simule un bâtiment avec les systèmes pour avoir une estimation de consommation sur tous les postes réglementaires.

Certains locaux sont traités en tout air par des CTA dédiées, avec mélange. Je connais pour ces CTA le débit d'air neuf hygiénique, et le débit soufflé maximal (qui comprend l'air recyclé).

Quelle est la meilleure façon de modéliser la consommation des ventilateurs des CTA dans ce cas?

Ce que j'ai fait pour l'instant:
- scénario de ventilation avec l'air neuf uniquement, pendant les périodes d'occupation, et une consommation de 0.7 W/(m3/h)
- définition d'un émetteur "diffusion d'air chaud et froid par réseau aéraulique" dans les zones concernées. Avec l'option "régulation automatique permettant un arrêt total..."
En grande vitesse, je mets les débit soufflage total auxquels je soustrais le débit d'air neuf hygiénique, et une puissance correspondant à 0.7 x ce débit.

Est-il nécessaire de remplir moyenne et petite vitesse? Si oui que faut-il mettre?

Est-ce que la saisie est correcte (pas de conso comptée 2 fois...)?

Merci d'avance

Avatar du membre
Régis
Administrateur
Messages : 3872
Enregistré le : 21 avr. 2010 08:47
Localisation : IZUBA énergies
Contact :

Re: Simulation avec systèmes - CTA avec mélange

Message par Régis » 17 mars 2015 16:08

Le logiciel, dans sa version actuelle, ne permet pas de prendre en compte les consommations des ventilations mécanique de manière fine.
La seule prise en compte possible des consommations des VMC ou CTA se fait via la "Puissance électrique de la ventilation" (en Wh/m3) paramétrée au niveau de chaque zone thermiques.
Régis Bacabara
Tel. support : +33 (0)4 67 18 62 20
mail : support@izuba.fr

IZUBA énergies
35 Rue Gine
Ecoparc
34690 FABRÈGUES

Yves_M
Expert
Messages : 126
Enregistré le : 07 févr. 2012 11:25

Re: Simulation avec systèmes - CTA avec mélange

Message par Yves_M » 17 mars 2015 18:23

Il me semble quand même que la puissance et le débit saisis au niveau des émetteurs entrent aussi dans le calcul STD, non?
D'ailleurs je viens de faire un test avec des puissances très élevées et mon résultat est bien modifié, donc le logiciel a l'air de bien prendre cette consommation dans "Auxiliaires de ventilation hors scénarios" (dans l'export).
En gros je modélise mes CTA pour les locaux en tout air comme des ventilo-convecteurs.
J'ai juste un doute sur la puissance et les débits d'air à mettre dans ces émetteurs.

J'ai regardé les graphiques de résultats sur mes émetteurs, ça semble fonctionner correctement (mise en route du débit de recyclage quand il y a un besoin de chaud ou de froid). Par contre le débit et la puissance sont toujours ceux que j'ai définis dans la case moyenne vitesse, et jamais ceux définis comme grande vitesse. Pourtant j'ai bien une relance le matin.

Comment le logiciel choisit-il la vitesse du ventilateur local? il y a une règle par rapport à la puissance thermique appelée?

Avatar du membre
Régis
Administrateur
Messages : 3872
Enregistré le : 21 avr. 2010 08:47
Localisation : IZUBA énergies
Contact :

Re: Simulation avec systèmes - CTA avec mélange

Message par Régis » 18 mars 2015 10:42

Yves_M a écrit :Il me semble quand même que la puissance et le débit saisis au niveau des émetteurs entrent aussi dans le calcul STD, non?
Oui. Cela apparaitra effectivement en tant que consommation des auxiliaires de ventilation (de l'émetteur).
Yves_M a écrit : Comment le logiciel choisit-il la vitesse du ventilateur local? il y a une règle par rapport à la puissance thermique appelée?
- Choix de la vitesse :
Cela est indiqué ici dans le manuel qui précise :

Hors période de relance, les cas suivants sont distingués:

- Régulation manuelle uniquement : le fonctionnement étant soumis à l’appréciation des occupants, on considère qu’il est permanent aussi bien en occupation qu’en inoccupation. Le choix entre régime de petite vitesse (PV) et moyenne vitesse (MV) est déterminé lors du premier pas de temps d’occupation, en fonction des besoins en énergie de chaud ou de froid.
- Régulation automatique avec sonde intégrée : le fonctionnement est permanent pour permettre à la sonde intégrée de mesurer correctement la température ambiante. Le régime retenu est adapté chaque heure aux besoins de chaud ou de froid calculés. En l’absence de besoins, le régime de super petite vitesse est enclenché si l’appareil en dispose.
- Régulation automatique avec sonde déportée : la régulation permet un arrêt des ventilateurs locaux en l’absence de besoins, et une adaptation du régime aux besoins le reste du temps. Quelque soit le cas, les ventilateurs locaux ne sont activés qu’au cours des saisons de fonctionnement (chauffage et/ou refroidissement selon les fonctions de l’émetteur).


- Choix de la puissance :
On ne considère qu'il y a relance que si la Puissance max est appelée.
Régis Bacabara
Tel. support : +33 (0)4 67 18 62 20
mail : support@izuba.fr

IZUBA énergies
35 Rue Gine
Ecoparc
34690 FABRÈGUES

Yves_M
Expert
Messages : 126
Enregistré le : 07 févr. 2012 11:25

Re: Simulation avec systèmes - CTA avec mélange

Message par Yves_M » 18 mars 2015 12:13

Merci pour ces explications.
Régis a écrit : - Choix de la puissance :
On ne considère qu'il y a relance que si la Puissance max est appelée.
On parle bien de la puissance max renseignée au niveau de chaque zone?
Donc si on n'a pas spécifié de puissance limite, la grande vitesse n'est jamais utilisée?
Régis a écrit : Le régime retenu est adapté chaque heure aux besoins de chaud ou de froid calculés. En l’absence de besoins, le régime de super petite vitesse est enclenché si l’appareil en dispose.
Est-il possible d'avoir quelques précisions sur la façon dont le régime est adapté en fonction des besoins?

J'avais cru comprendre que le logiciel calculait la quantité d'énergie fournie par l'émetteur au pas de temps en fonction du débit de recirculation renseigné pour chaque vitesse, et donc que le logiciel déterminait le régime de manière à ce que cette quantité d'énergie couvre le besoin de la zone. Quelque chose du type:
si besoin > débit petite vitesse x deltaT x capacité thermique de l'air, on passe en moyenne vitesse.

Mais j'ai fait quelques tests, et apparemment le débit renseigné ne change rien sur l'activation de la petite ou de la moyenne vitesse. Du coup je ne ne comprends pas le fonctionnement...

Avatar du membre
Régis
Administrateur
Messages : 3872
Enregistré le : 21 avr. 2010 08:47
Localisation : IZUBA énergies
Contact :

Re: Simulation avec systèmes - CTA avec mélange

Message par Régis » 18 mars 2015 14:39

Yves_M a écrit :On parle bien de la puissance max renseignée au niveau de chaque zone?
Oui.
Yves_M a écrit :Donc si on n'a pas spécifié de puissance limite, la grande vitesse n'est jamais utilisée?
Si vous n'avez pas précisé le puissance le logiciel en a affecté une par défaut qui correspond à 0.1kW/m3. Cela fait effectivement une puissance importante qui ne sera certainement jamais sollicitée en totalité.

Yves_M a écrit :Est-il possible d'avoir quelques précisions sur la façon dont le régime est adapté en fonction des besoins?
Les calculs de consommation que l'on fait en STD reposent sur la méthode Th-BCE de la RT2012.
Comme indiqué ici dans le manuel, le chapitre correspondant est le § 10.1.3.8.

Cette formule fait référence à un seuil (§10.1.2) utilisés pour passer de la petite à de la moyenne vitesse : ce seuil est de 20 wh/m².
Régis Bacabara
Tel. support : +33 (0)4 67 18 62 20
mail : support@izuba.fr

IZUBA énergies
35 Rue Gine
Ecoparc
34690 FABRÈGUES

Répondre