Page 2 sur 2

Re: Bug de calcul en SSC

Posté : 16 déc. 2016 16:17
par vsial
Bonjour,
J'ai un système solaire combiné.
Je rencontre un peu les mêmes problèmes que les post précédents.
Pourquoi suis-je obligé de rajouter un générateur sous forme de résistance électrique pour que le calcul aboutisse, sinon j'ai une puissance fournie insuffisante supérieur à 72h.
Quand je rajoute le générateur, cela fonctionne.
Merci.
Vincent.

Re: Bug de calcul en SSC

Posté : 20 déc. 2016 11:15
par Régis
Car la méthode de calcul de la RT2012 estime que, parfois, le système solaire ne sera pas assez performant et nécessite un appoint pour arriver à subvenir aux besoins.


Pour info :
Une amélioration de 15 à 20 % pour l'énergie solaire thermique dans une nouvelle version du moteur RT ?
2016-12-20_11h09_57.png
http://news.sonnenkraft.info/form.do?ag ... nqi3ngtewu

Re: Bug de calcul en SSC

Posté : 13 janv. 2020 12:05
par Renaud d
Bonjour, pour faire suite à ce post :
Je m’interroge sur la bonne façon de saisir un SSC avec chaudière granulés en appoint (donc ballon de stockage alimenté par des panneaux solaires + chaudière bois en appoint + résistance elec si nécessaire pour l'été lorsque la chaudière est éteinte).
-J'ai sélectionné la case "Système solaire combiné avec appoint chauffage raccordé à l'assemblage"
-J'ai mis en base les panneaux solaires + ballon accumulateur
-En appoint la chaudière granulés
-Et à ce montage j'ai rajouté une génération instantanée élec à effet Joule.
(VOIR CAPTURE JOINTE)
Ce montage est-il correcte dans le cadre de la méthode ThBce ?

Re: Bug de calcul en SSC

Posté : 13 janv. 2020 12:14
par Régis
Oui, ce montage est correct.

Re: Bug de calcul en SSC

Posté : 13 janv. 2020 14:34
par Renaud d
Merci.

Re: Bug de calcul en SSC

Posté : 13 janv. 2020 15:56
par Renaud d
Après simulation du montage fait comme évoqué dans mon précédant post, j'obtiens des résultats trop (!) bons... =
8.8 /44.1 en Cep, avec 10 m² de capteurs (saisie et résultats en pièces jointes).
Où se cache le loup.....?

Re: Bug de calcul en SSC

Posté : 13 janv. 2020 16:51
par Régis
Je ne constate pas d'anomalie de saisie...

Re: Bug de calcul en SSC

Posté : 13 janv. 2020 17:54
par Renaud d
Merci de votre retour.
Mais en réduisant la surface de panneaux solaires à 2m² j'obtiens à peine:
18 kwhep/m², dont à peine 2 kwhep/m² pour le chauffage... :shock:
Pourtant le Bbio n'est pas folichon, de plus en saisissant la même surface de panneau en CESi avec chauffage simple par la même chaudière granulés j'obtiens un résultats double en terme de conso.
Je doute fortement qu'il n'y ait pas un bug (ou une erreur de saisie) quelque-part... Je cherche encore.
Si il y a des retours sur des SSC avec chaudière bois en appoint, je suis preneurs :roll:

Re: Bug de calcul en SSC

Posté : 14 janv. 2020 08:16
par ThibautSOGETI
Bonjour,

Quid des "ballons de chauffage" ?
Je pensais qu'il n'était pas possible de les saisir sous peine d'aller à l'encontre du moteur de calcul ?

Je pose la question car je vois dans le cas de Renaud d que la case est cochée, et le calcul a l'air d'aller au bout.
Y a t-il eu une évolution du moteur de calcul ?
Si non, c'est peut-être pour cette raison que le résultat vous semble incohérent.

Merci de vos éclaircissements.

Re: Bug de calcul en SSC

Posté : 14 janv. 2020 11:47
par Renaud d
Bonjour,
de quelle "case cochée" parlez-vous en particulier ?

Re: Bug de calcul en SSC

Posté : 14 janv. 2020 15:07
par Caeli
Les fois au j'ai essaye (ça remonte maintenant...) ça marchait mais les résultats étaient catastrophiques...
Je ne sais pas si il y a eu des évolution du moteur su ce point.

Re: Bug de calcul en SSC

Posté : 14 janv. 2020 15:13
par Régis
Renaud d a écrit :
13 janv. 2020 17:54
Mais en réduisant la surface de panneaux solaires à 2m² j'obtiens à peine:
18 kwhep/m², dont à peine 2 kwhep/m² pour le chauffage... :shock:
Pourtant le Bbio n'est pas folichon, de plus en saisissant la même surface de panneau en CESi avec chauffage simple par la même chaudière granulés j'obtiens un résultats double en terme de conso.
Le problème est que le moteur de calcul de RT ne permet pas d'analyser les résultats obtenus. La seule chose qu'il est donc possible de faire est de comparer ce résultat avec d'autre. J'ai tendance à croire qu'une simple résistance électrique (sans accumulation) donnera également des consommations de chauffage faibles.
ThibautSOGETI a écrit :
14 janv. 2020 08:16
Quid des "ballons de chauffage" ?
Je pensais qu'il n'était pas possible de les saisir sous peine d'aller à l'encontre du moteur de calcul ?
Seuls les systèmes de SSC permettent la prise ne compte de ballon de stockage pour le chauffage.
Renaud d a écrit :
14 janv. 2020 11:47
de quelle "case cochée" parlez-vous en particulier ?
De la cas correspondant à l'accumulation de chauffage.