Page 1 sur 1

puits canadien

Posté : 01 avr. 2008 14:05
par Géraldine
Bonjour,

je voudrais savoir pourquoi l'utilisation du puits canadien fait augmenter d'environ 50% les besoins en chauffage? La base du projet reste la même, je ne fais qu'ajouter un puits canadien.

De plus, j'aimerais savoir comment sont calculées les températures en entrée, milieu et sortie du puits, car dans ma simulation, elles sont quasiment identiques. N'est-ce pas une contradiction?

Posté : 01 avr. 2008 16:00
par Renaud
Pour la première question, il faut savoir que le puit canadien ne prend pas en compte l'efficacité de la double-flux, ni la réduction éventuelle du débit par desc scénarios, c'est ce qui peut expliquer votre problème.

Pour les températures de sorties qui sont identiques à celles d'entrées, cela doit provenir d'une mauvaise saisie des paramètres du puits. Vérifiez tous vos paramètres en n'en omettant aucun.

Meilleures salutations

Posté : 02 avr. 2008 13:47
par Géraldine
Est-il possible de by-passer le puits canadien?

Posté : 02 avr. 2008 16:48
par Renaud
Pas dans la version actuelle

Température du sol

Posté : 09 mai 2008 12:10
par Rémy
Bonjour,

Est-il normal que lorsque l'on change la température du sol dans l'onglet Environnement il n'y ait aucune modification sur les températures de sortie du puits canadien ? Cette température est pourtant bien intégrée à la simulation puisque les besoins de chauffage des zones sur terre-plein sont modifiés.

Merci de votre réponse

Température de sol

Posté : 14 mai 2008 10:34
par Eduardo
Bonjour,

Les températures de sol utilisées pour la modélisation du puits canadien sont calculées de manière dynamique dans un modèle de sol en tenant compte notamment des influences climatiques : température extérieure, rayonnement, exposition au vent, des caractéristiques thermiques du sol et l'influence éventuelle de bâtiment à proximité.

(voir document C:\Program Files\Izuba Energies\Pleiades+Comfie\PuitCanadien.pdf)

La température de sol entrée dans l'onglet Environnement sert effectivement au calcul des parois en contact avec le sol, cette température n'est pas à priori réutilisée dans le modèle de sol du module puits canadien.

Bonne journée,

Posté : 15 mai 2008 12:39
par Rémy
Bonjour,

Pourquoi ne pas unifier ces températures? Sauf erreur de ma part, à 10 mètres de profondeur (ce qui est la valeur retenue dans l'onglet environnement) la température est constante et ne dépend pas de l'état de la surface du sol mais seulement de la température moyenne annuelle.

Autre question : Comment est calculée la température du sol au contact des parois ? Il me semble, au vu des données à entrer que la nature du sol, la profondeur d'enfouissement des parois et le rapport périmètre/surface ne sont pas pris en compte. Cela pourrait-il faire l'objet d'une amélioration? Peut-être sur la base de l'algorithme utilisé pour le puits canadien, ce qui permettrait justement de corréler les 2 températures du sol au contact du puits canadien et au contact du bâtiment.

Merci

Posté : 20 mai 2008 17:02
par Renaud
Pour la température du sol en contact avec les parois, vous trouverez l'algorithme dans le document PDF "Algorithmes Comfie" fourni avec le logiciel. Elle dépend de la T° à 10m et de la T° extérieure.

Posté : 22 mai 2008 10:56
par Géraldine
Bonjour à tous,

j'utilise un puits canadien pour rafraîchir des locaux, or, lorsque j'affiche le graphique du nombre d'heures cumulé des températures en période d'occupation, le nombre d'heures d'inconfort est supérieur à celui de ma base sans puits canadien.
Le but étant de ne pas climatiser, pouvez-vous me dire comment je dois saisir le puits pour qu'il rafraîchisse les locaux. Est-ce une question de débit en sortie de puits?

Merci

Posté : 22 mai 2008 19:42
par olivir
Bonjour,

En effet le module de la version actuelle de puits canadien de P+C a tendance à donner des résultats parfois un peu défavorables du fait de l'absence de by-pass par exemple.

Il y a sans doute moyen de passer cela avec des scenarii annuels (ventil interne) et une pièce fictive recevant l'air du puits canadien avant de le redistribuer dans les zones à rafraîchir.

Izuba va vous expliquer cela mieux que moi ;)

Posté : 08 juin 2008 09:03
par André
Bonjour,

Sur un projet de maison individuelle, j'obtiens des résultats de simulation inattendus concernant la température en sortie de puits canadien :
En janvier, cette température oscille entre 14°C et 17°C.
En juillet, elle oscille entre 10°C et 14°C.
J'ai choisi le démarrage de la simulation au 1er octobre.

Quelqu'un aurait-il un début d'explication ?

Merci,
Cordialement

André

Posté : 08 juin 2008 10:56
par André
Re-bonjour,

Bon, je me suis peut-être un peu précipité pour le message précédent ... tout semble être rentré dans l'ordre après un redémarrage machine.

Donc, à priori je retiens cette manip en cas de résultat incohérent ?
Qu'en pensez-vous ?

Merci
André