Eclairage

Posez vos questions sur l'utilisation de la simulation thermique et énergétique dynamique

Modérateurs : Stephane_T, Ludovic_B, Jean-Louis, Régis, Renaud

Répondre
Avatar du membre
Jerome
Expert
Messages : 143
Enregistré le : 12 mai 2011 08:25
Contact :

Eclairage

Message par Jerome » 31 oct. 2014 10:47

Bonjour.

Je reprends P+C alors que je ne l'ai pas utilisé depuis pas mal de temps. Je vois des nouvelles choses. Félicitations.

En particulier, la prise en compte de l'éclairage artificiel pour le calcul des consos d'éclairage artificiel et des apports induits. Pour les simulations que je fais (audit bâtiments existants avec luminaires partiellement remplacées donc hétérogènes), je n'ai pas besoin d'une grande précision et j'ai sans doute des imprécisions importantes sur mes données d'entrée, mais si ça peut m'éviter de faire des scénarios de puissances dissipées super compliqués pour fixer arbitrairement des puissances d'éclairage variables dans le temps, c'est bien.

Je pense avoir lu les pages de doc correspondantes, mais il subsiste des détails que je souhaiterais éclaircir.

1/ Effectuer un calcul d'éclairage naturel

Faut-il le refaire si on réoriente le bâtiment ? Il me semble que pour les FLJ non, car on ne considère que le diffus, pas le direct. (Non, je ne souhaite pas préconiser que le bâtiment soit soulevé et reposé dans une orientation plus favorable, mais j'aimerais étendre l'étude d'un bâtiment à un parc important.)

2/ Définir des scénarios d'éclairement en lux

3/ Affecter des équipements d'éclairage (en W/m2)

Je ne vois pas intervenir l'efficacité des équipements (lux/W). Comment cette notion intervient-elle.

Dans le cas d'un équipement non gradable, je vois : si l'éclairage naturel est suffisant, on éteint, sinon on allume pleine puissance. Mais pour du gradable ou même du double circuit, comment est calculée la puissance élec (W) en fonction du déficit d'éclairement (lux) ?

Si j'ai raté une page de doc, je veux bien un pointeur.

Merci.

Avatar du membre
Jerome
Expert
Messages : 143
Enregistré le : 12 mai 2011 08:25
Contact :

Re: Eclairage

Message par Jerome » 31 oct. 2014 16:40

En relisant l'explication en bas de cette page, j'ai l'impression de mieux comprendre :

http://docs.izuba.fr/fr/wakka.php?wiki=Equipeclairage

Dans la définition de l'équipement, on se donne des seuils d'éclairement pour allumage/extinction/gradation.

Ça serait même assez clair pour moi, mais je ne comprends pas alors à quel endroit intervient la valeur indiquée en scénario d'éclairement (bureau 300 lux ou 500 lux).

Avatar du membre
Stephane_T
Administrateur
Messages : 377
Enregistré le : 28 janv. 2013 09:27
Localisation : IZUBA énergies
Contact :

Re: Eclairage

Message par Stephane_T » 03 nov. 2014 09:14

Jerome a écrit :Ça serait même assez clair pour moi, mais je ne comprends pas alors à quel endroit intervient la valeur indiquée en scénario d'éclairement (bureau 300 lux ou 500 lux).
Le scénario d'éclairement intervient pour :
- Le calcul de l'autonomie en lumière naturelle calculé dans Alcyone, qui correspond au temps durant lequel le niveau d'éclairement naturel est supérieur au niveau de consigne.
- Le calcul de l'éclairage artificiel pour certains types de gradation qui font intervenir cette consigne (les trois dernières entrées de la liste à choix).
Stéphane Thiers
Ingénieur R&D
Tel. support : +33 (0)4 67 18 62 20
courriel : support@izuba.fr

IZUBA énergies
35 rue Gine
Ecoparc
34690 FABRÈGUES

Avatar du membre
Jerome
Expert
Messages : 143
Enregistré le : 12 mai 2011 08:25
Contact :

Re: Eclairage

Message par Jerome » 03 nov. 2014 16:17

Ah, d'accord. Merci, c'est très clair. En effet, je vois "Ei consigne" en abscisse sur les graphes.

Faut-il refaire le calcul si on réoriente le bâtiment ?

Est-ce que le calcul de l'éclairage artificiel tient compte des occultations ?

Merci.

Avatar du membre
Stephane_T
Administrateur
Messages : 377
Enregistré le : 28 janv. 2013 09:27
Localisation : IZUBA énergies
Contact :

Re: Eclairage

Message par Stephane_T » 04 nov. 2014 10:34

Ce qui est pris en compte pour les calculs d'éclairage, c'est ce que vous voyez sur la 3D d'Alcyone en affichant les ombres portées, a une exception notable :
Le rayonnement direct et diffus du fichier météo est pris en compte par Enelight alors que son effet n'est pas représenté sur la 3D.

Autrement :
- L'orientation du bâtiment est bien prise en compte. Vous devez refaire le calcul si vous tournez le bâtiment.
- Même chose pour les casquettes, retraits et brise-soleil.
- Par contre, les occultations scénarisées de COMFIE ne sont pas prises en compte. Elles n'interviennent que sur la simulation thermique, pas sur les calculs lumineux. Ces scénarios d'occultations représentent la part radiative (GLO) qui n'est pas transmise à la zone thermique. La position de la protection solaire doit être prise en compte car une occultation intérieure (type store) occultera bien moins efficacement le rayonnement que la même protection placée à l'extérieur. Si on disposait d'une occultation du rayonnement lumineux uniquement, la différence entre protection intérieure et extérieure serait très minime.
Stéphane Thiers
Ingénieur R&D
Tel. support : +33 (0)4 67 18 62 20
courriel : support@izuba.fr

IZUBA énergies
35 rue Gine
Ecoparc
34690 FABRÈGUES

Avatar du membre
Jerome
Expert
Messages : 143
Enregistré le : 12 mai 2011 08:25
Contact :

Re: Eclairage

Message par Jerome » 04 nov. 2014 11:43

Merci pour ces précisions.

Ainsi, si je considère une occultation importante en été, P+C ne va pas automatiquement augmenter les consommations (et les apports) d'éclairage artificiel en conséquence.

Avatar du membre
Stephane_T
Administrateur
Messages : 377
Enregistré le : 28 janv. 2013 09:27
Localisation : IZUBA énergies
Contact :

Re: Eclairage

Message par Stephane_T » 06 nov. 2014 09:01

Jerome a écrit :Merci pour ces précisions.

Ainsi, si je considère une occultation importante en été, P+C ne va pas automatiquement augmenter les consommations (et les apports) d'éclairage artificiel en conséquence.
Exactement. C'est la principale limite actuelle d'Enelight.
Autre point actuellement non pris en compte : l'effet de l'horizon sur le rayonnement direct.
Stéphane Thiers
Ingénieur R&D
Tel. support : +33 (0)4 67 18 62 20
courriel : support@izuba.fr

IZUBA énergies
35 rue Gine
Ecoparc
34690 FABRÈGUES

Avatar du membre
Jerome
Expert
Messages : 143
Enregistré le : 12 mai 2011 08:25
Contact :

Re: Eclairage

Message par Jerome » 06 nov. 2014 16:04

OK, merci.

Thor
Spécialiste
Messages : 50
Enregistré le : 11 mai 2015 21:30

Re: Eclairage

Message par Thor » 03 oct. 2016 11:07

Bonjour,

Ce sujet date un peu donc je me demandais si la réponse à la question : "le calcul d'éclairement tient il compte des scenarii d'occultation ?" était toujours la même

Avatar du membre
Régis
Administrateur
Messages : 4215
Enregistré le : 21 avr. 2010 08:47
Localisation : IZUBA énergies
Contact :

Re: Eclairage

Message par Régis » 03 oct. 2016 13:23

Oui, c'est toujours le cas.
En effet, le calcul d'éclairement ne prend pas en compte les scenarios d'occultation.
C'est indiqué ici dans le manuel.
Régis Bacabara
Tel. support : +33 (0)4 67 18 62 20
mail : support@izuba.fr

IZUBA énergies
35 Rue Gine
Ecoparc
34690 FABRÈGUES

Répondre