Page 1 sur 1

Up d'une Paroi

Posté : 11 mai 2010 15:38
par LFMN
Bonjour
Lorsque je réalise des études sous P+C, je rentre non pas les valeurs thermique réelle des isolants, mais une valeur qui me permet de retomber sur le Up que j'ai calculé au part avant dans ClimaWin.

De même pour les planchers (Terre plein,...) je rentre une valeur d'isolant pour retomber sur la valeur Ue que j'ai trouvé dans ClimaWin (correction fonction de la surface, périmètre,...).

Est ce que cette méthode est correcte, et si oui, pourquoi ne pas rajouter la valeur Up dans la création de parois dans P+C ?

Merci.

Re: Up d'une Paroi

Posté : 12 mai 2010 09:41
par Stéphanie
Désolé, mais c'est faux! Vous ne prenez en compte que les caractéristiques de résistance thermique des parois dans ce cas.

Que faites vous de la masse volumique et de la chaleur spécifique? Faire de la simulation dynamique pour au final négliger l'inertie du bâtiment...

Meilleures salutations,

Re: Up d'une Paroi

Posté : 12 mai 2010 09:59
par LFMN
Bonjour

En faite je fais ma paroi normalement avec chaque couche, et modifie uniquement au niveau de l'isolant le lambda pour que cela corresponde au Up que j'ai calculé au part avant.

Donc la masse et la chaleur volumique de ma paroi ne change pas.

Cette manip est un peu lourde a faire, mais je pense pour ma par que cela reflète plus la réalité, surtout qu'il y a une grosse différence lorsque l'on considère les pont thermique structurel et ponctuel dans une paroi.

Ce serait bien si l'on pouvait les mettre directement dans P+C lors de la création de paroi.

A+

Re: Up d'une Paroi

Posté : 12 mai 2010 16:23
par olivir
Bonjour,

Dans la RT2005, Up est un coefficient de transmission surfacique équivalent, défini comme ceci :

Image

C'est une valeur pour un contexte donné puisqu'on prend en compte les résistances superficielles.

Or le U de P+C n'est lui pas "équivalent", les résistances superficielles sont ajoutées, plus tard, de façon dynamique au cours de la simulation (cf. p.7 de fichier Algorythmes COMFIE.pdf)

En modifiant les U en Up, je crois donc aussi que vous commettez une petite erreur...

Pour les ponts thermiques intégrés dans la paroi, vous pouvez les traiter via les compositions multiples.

Re: Up d'une Paroi

Posté : 21 mai 2010 14:49
par LFMN
Exact Olivir :D

Il va falloir je reconvertisse ma parois en R - 1/hi+1/he

Par contre ta solution en compositions multiples, pour moi cela n'est pas équivalent, les résultat différent pas mal.

Pour avoir fait la comparaison sur de l'ossature bois dans climaWin ou on a la possibilité de le faire également, le résultat différé de beaucoup.

Dans compositions multiples, il n'y a pas de notion de contact, le calcul est fait en surfacique.

Ce serait bien si dans la création de parois, on pouvait directement intégré des pont linéiques structurel et ponctuel par m², cela nous faciliterait la vie.

En attendant je crois que je vais me faire un tableau sous XL pour faire la somme des linéique structurel ou conversion Up en Rp-1/hi+1/he


Merci

Re: Up d'une Paroi

Posté : 07 oct. 2010 12:58
par olivir
LFMN a écrit :Ce serait bien si dans la création de parois, on pouvait directement intégré des pont linéiques structurel et ponctuel par m², cela nous faciliterait la vie.
Pourquoi ne pas faire comme vous le faisiez avec les résistance superficielles : calculer une valeur U équivalente ?

Re: Up d'une Paroi

Posté : 07 oct. 2010 14:12
par LFMN
Pas bête du tout...

Je me demande même pourquoi je n'y avait pas pensé.

Même si cela risque de modifier l'inertie.

A moins de faire une parois équivalente thermiquement mais sans inertie.

En tous cas merci Olivir pour cette bonne idée, je vais la creuser.

Re: Up d'une Paroi

Posté : 07 oct. 2010 16:51
par Nico.Naud
La solution peut être de créer un matériau 'fictif' possédant une inertie négligeable (Cp et masse très faibles) ainsi qu'une résistance thermique non négligeable. En faisant varier l'épaisseur de ce matériau on pourrait retomber sur le U équivalent...

Re: Up d'une Paroi

Posté : 07 oct. 2010 17:32
par LFMN
C'est exactement ce que je pensais faire.

Comme quoi les bonnes idées sont souvent les plus simples.

Pourquoi ne pas y avoir pensé avant.

On peut même imaginer faire des matériaux en fonction du pont thermique, histoire de se faire une bibliothèque de pont thermique toute faite.

Bon faut le temps de la faire car il y en a pas mal, mais cela faciliterait la vie sous P+C

Re: Up d'une Paroi

Posté : 07 oct. 2010 19:59
par olivir
Heu et rappelez-moi pourquoi vous n'aimez pas les compositions multiples ? ;)

Re: Up d'une Paroi

Posté : 08 oct. 2010 08:30
par Nico.Naud
Olivir a écrit :Heu et rappelez-moi pourquoi vous n'aimez pas les compositions multiples ? ;)
Les compositions multiples sont très intéressantes pour modéliser des ponts thermiques structurels.
En revanche, pour modéliser les ponts thermiques ponctuels, Je ne trouve pas que c'est l'idéal.
Ceci dit, je les modélise aujourd'hui en modifiant manuellement sous P+C la valeur des ponts thermiques... Comme quoi, il existe de nombreuses façons de rendre compte d'un même phénomène physique.
LFMN a écrit :On peut même imaginer faire des matériaux en fonction du pont thermique, histoire de se faire une bibliothèque de pont thermique toute faite.
Bon faut le temps de la faire car il y en a pas mal, mais cela faciliterait la vie sous P+C
Si j'étais toi, je ne me prendrais pas trop la tête avec ce genre de projets sur la comète. Attendons plutôt de voir comment s'articule la future gestion des ponts thermiques sous Alcyone.

Re: Up d'une Paroi

Posté : 08 oct. 2010 13:22
par olivir
Je partage l'opinion de Nicolas :
- les compositions multiples paraissent suffisantes pour rendre compte des ponts thermiques intégrés de types linéaires.
J'ai d'ailleurs fait une petite comparaison MÉF/% de contact surfacique, l'écart reste très faible :
bois_brique_LDR.png
- pour les ponts ponctuels, les compositions multiples ne me semblent pas convenir : ils ont tendance à concentrer très fortement les lignes de flux (-40% de résistance thermique sur un vêtage classique par ex.) et sont très variables selon la pose.

Dans ce cas, le mieux est sans doute de faire comme le dit Nicolas : majorer les ponts thermiques.

@Izuba : comment est prévue la future gestion de ces ponts ponctuels ?

Re: Up d'une Paroi

Posté : 08 oct. 2010 14:22
par Régis
Bonjour,

Dans la future mise à jour, les ponts thermiques seront gérés de manière beaucoup plus détaillé :
Ponts thermiques.jpg
(117.79 Kio) Téléchargé 154 fois
Une bilan détaillé par parois sera également disponible.

Cordialement.

Re: Up d'une Paroi

Posté : 08 oct. 2010 14:42
par peyrard
Joliiiiiii
Une date de prévue pour cette mise à jour?

Re: Up d'une Paroi

Posté : 08 oct. 2010 15:43
par Régis
Non, il n'y a pas de date officielle.
Cette version est actuellement en test.
En fonction des résultats obtenus, nous espérons pouvoir la diffuser courant octobre.

Cordialement.