Page 1 sur 1

Fenêtres pariétodynamiques et capteurs solaires à air

Posté : 10 juin 2010 13:56
par rho789
Bonjour,
En ce moment dans une période de recherche de systèmes alternatifs à ceux proposés communément souvent trop chers, je m'interesse aux fenêtres pariétodynamiques (http://www2.ademe.fr/servlet/KBaseShow? ... atid=15037) qui me semblent intéressantes dans le cas d'une ventilation simple flux (mais je n'arrive pas à trouver de fournisseurs... c'est un autre problème), ainsi qu'aux capteurs solaires à air (http://www.danialu.com/fr/Energie/Capsolair).

Ces deux systèmes permettent un préchauffage de l'air avant introduction dans le logement.

Ma question: Pensez vous qu'il soit possible de quantifier et de prendre en compte ces systèmes grâce à Pleiades ?

A savoir le comité Titre V propose une solution de modification du facteur solaire des vitrages selon un arrété du 16/10/2009 (http://www.effinergie.org/site/download ... miques.pdf) qui me semble être une façon de faire intéressante.
En revanche pour les capteurs solaires à air, je ne vois pas comment il serait possible de faire...

Nous sommes, je l'espère, une communauté de passionnés (nous ne travaillerions pas dans ce domaine si ce n'était pas le cas) et je pense que si vous n'avez pas connaissance de ces solutions, elles peuvent vous intéresser.

En l'attente d'une réponse, si vous l'avez, je vous transmet mes salutations.

Romuald Saudemon
Ingénieur thermicien en formation
Cabinet Chambaud Architectes (Hé oui !)

Re: Fenêtres pariétodynamiques et capteurs solaires à air

Posté : 11 juin 2010 16:13
par Régis
Bonjour,

La modélisation de ces systèmes n'est malheureusement pas possible avec Pleiades+Comfie.

Cordialement.

Re: Fenêtres pariétodynamiques et capteurs solaires à air

Posté : 14 juin 2010 08:58
par rho789
Cela est bien dommage... Je vous remercie pour la réponse tout de même.
Cela sera possible quand le module solaire thermique sera au point peut-être...

Bonne continuation.

Re: Fenêtres pariétodynamiques et capteurs solaires à air

Posté : 04 févr. 2011 23:02
par jdpjav
Bonjour,
Si on intègre au bâtiment une "micro-pièce" en guise de capteur solaire à air, composé de :
-5 parois super isolées,
-1 paroi extérieure noire thermiquement très conductrice (en acier ou cuivre),
-un volume intérieur très faible (une lame d'air),
- et si on fait circuler l'air de cette "micro-pièce" vers une une autre (une"vraie") par une ventilation interne contrôlée, n'obtient-on pas l'équivalent d'un panneau solaire à air ?

Le contrôle de la ventilation interne pourrait être du type : marche si température "micro-pièce" > température pièce et arrêt dès que la condition n'est plus satisfaite.
En simulant avec différents débits, on pourrait trouver (pour une période donnée) le débit optimum qui permet une récupération continue d'énergie, non ?

Question supp. :
En supposant que cela fonctionne, faut-il AUSSI alimenter en air extérieur cette "micro-pièce" (ce pseudo capteur) ?
Si oui, par une ventilation externe je suppose, non ?

Et comment fixe-t-on le débit pour rester compatible avec celui de la ventil interne ?

(Je serais tenté d'auto-répondre que les 2 débits entrant et sortant dans la "micro-pièce" doivent être égaux, mais suis pas sûr ... Car lorsqu'on met une pièce en dépression par une ventil interne, est-ce que P+C "compense" en injectant dans la pièce en dépression un débit entrant égal à celui sortant ?)

Aaah ces ventilations ...

Merci.

Re: Fenêtres pariétodynamiques et capteurs solaires à air

Posté : 07 févr. 2011 11:14
par Régis
Bonjour,

Le problème de ces capteurs solaires est que le faible volume génère des turbulences et donc des échanges thermiques avec les parois qui sont spécifiques.
Nous n'avons jamais validé ce type de modélisation et n'avons donc aucune certitudes sur les résultats obtenus.

Quoi qu'il en soit, pour que le logiciel fonctionne correctement, il y a plusieurs points à respecter :
- le débit d'air extrait d'une pièce, et donc d'une "micro-pièce" ne doit jamais dépasser 100 Vol/h. Il s'agit d'une limite du logiciel. En conséquence, le débit d'air qui transite par cette "micro-pièce" doit donc être proportionnel à son volume.
- le débit d'air extrait d'une pièce ou "micro-pièce" doit être inférieur ou égal au débit d'air entrant. Il s'agit d'un impératif du logiciel. En effet, le logiciel doit savoir d'où provient l'air car il ne saurait pas comment modéliser le surplus d'air nécessaire à l'extraction totale.
jdpjav a écrit :En supposant que cela fonctionne, faut-il AUSSI alimenter en air extérieur cette "micro-pièce" (ce pseudo capteur) ?
Si oui, par une ventilation externe je suppose, non ?
Si le capteur est alimenté avec de l'air extérieur, alors, oui, il faudra utiliser une ventilation externe.

Cordialement.

Re: Fenêtres pariétodynamiques et capteurs solaires à air

Posté : 09 févr. 2011 21:28
par jdpjav
Merci de ces précieuses précisions !
Cordialement.