Page 1 sur 1

toiture végétalisé

Posté : 31 mars 2009 10:24
par Jammes
Bonjour,

On parle beaucoup les bien fait des toitures végétalisée mais il n'est pas encore très bien modélisable sur P+C. Par simulation cela nous fait juste un rajout d'un résistant mais cela ne modélise pas les échanges évaporatifs qui apporte tout le bien fait de rafraichissement d'un toiture végétalisée.

Serait-il pas possible au début sans rentrer dans le détail, d'affecter un coefficient d'échange, un de jour et un de nuit, pour modéliser c'est échange évaporatif et donc bien modéliser les gains de la mise en place d'une toiture végétalisée ?

Posté : 05 avr. 2009 22:37
par LFMN
Bonjour,

Une toiture végétalisée ne sert qu'a la rétention d'eau (loi sur l'eau), Elle permet de ralentir le débit d'eau de pluie pour ne pas surcharger les réseaux et éviter la création de volume tampon.

D'un point de vu thermique, une toiture végétalisée n'apporte strictement rien (ou très peu).

1 Hiver: cela n'apporte rien et même (pour moi) cela favorise l'échange (1/he) en hiver, vu qu'elle est gorgé d'eau.

2 Eté : Les toitures végétalisées sont réalisées avec du substrat qui n'a aucune inertie. De toute manières, même si elles étaient faite avec un matériaux a forte inertie, vous auriez un isolant entre cette masse et l'ambiance de vos locaux. Le seul gain serait peut-être le déphasage, qui est très négligeable. Si vous voulez avoir un gain en été, peut être qu'en l'arrosant...

Donc d'un point de vu thermique si on veut qu'elle apporte quelque chose, il faut qu'en hiver elle soit sèche et en été humide. Bon courage...

Posté : 17 avr. 2009 16:18
par Jammes
bonjour,

je suis tout à fait d'accord pour l'hiver une toiture n'apporte quasiment rien au bâtiment.

Par contre pour l'été je suis pas d'accord. L'intérêt d'une toiture végétalisée et d'utiliser les propriétés des plantes. Les feuilles d'une plante reste à la température du milieu extérieur, elle ne s'échauffe pas comme tout autre matériaux mise aux soleil. Elle arrive à garder cette température par évaporation. Ce qui traduit pour le bâtiment qu'on peut dans la théorie enlever l'apport solaire du plafond, la température du plancher haut coté extérieur reste égal à la température extérieur (sélectionner grenier ventilé), ce qui n'ai pas du tout négligeable. Et lors d'une toiture végétalisée assez épais je pense que la sous couche reste un peu humide et donc une température plus faible que l'extérieur et donc encore mieux pour la protection solaire.
Du moins voilà ce que j'ai appris, n'hésitai pas à me dire votre avis.

Posté : 28 avr. 2009 16:30
par Renaud
Pour l'hiver, on est obligé de fortement isoler la toiture (on ne peut pas compter sur une terre gorgée d'eau pour cela).
Du coup, une fois qu'elle est bien isolée, l'effet sur l'été devient négligeable.

Meilleures salutations.

Posté : 30 avr. 2009 14:22
par LFMN
Je pense que Jammes veut prendre en compte l'evapo-transpiration des plantes pour rafraichir l'air extérieur.

Après je n'ai pas suffisamment de connaissance dans les végétaux, Mais a mon avis pour avoir un minimum de résultat , va falloir planté une forêt sur la toiture.


Je tient a préciser que l'on parle bien de toitures végétalisées.


Dans le cas de jardins aèrien (50cm mini de terre et une vrais végétation), peut être ...

Posté : 04 mai 2009 12:30
par Arnault
Peu importe l'épaisseur d'isolant, le phénomène d'évapotranspiration sera bien présent et permettra d'abaisser la température de surface extérieure.
De plus les valeurs d'absorptivité solaire, d'émissivité et d'échange convectif seront différentes d'une toiture classique.


http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89vapotranspiration

Re: toiture végétalisé

Posté : 12 avr. 2010 13:18
par yann79
Bonjour,

Je voudrai savoir si il existe à ce jour une méthode pour modéliser une toiture végétalisée sur P+C?
Le but est de réaliser une étude sur le confort d'été d'un bâtiment et d'observer l'influence toiture bac acier/toiture végétallisée.
Merci.

Re: toiture végétalisé

Posté : 10 sept. 2010 14:02
par danyjhonny
yann79 a écrit :Bonjour,

Je voudrai savoir si il existe à ce jour une méthode pour modéliser une toiture végétalisée sur P+C?
Le but est de réaliser une étude sur le confort d'été d'un bâtiment et d'observer l'influence toiture bac acier/toiture végétallisée.
Merci.
Bonjour, j'aimerais également savoir s'il est possible de modéliser une toiture végétalisée sur P+C ?

Bonne journée.

Re: toiture végétalisé

Posté : 10 sept. 2010 15:34
par Régis
Bonjour,

Vous pouvez saisir une toiture végétalisée en considérant l'épaisseur de terre dans les matériaux constituant la toiture, mais l'humidité de la terre et de la végétation ne seront pas pris en compte. L'évolution de la végétation en fonction des saisons ne sera pas non plus modélisable dans le cas d'une toiture.

Cordialement.

Re: toiture végétalisé

Posté : 13 mai 2011 09:55
par FranckL
Bonjour,
je me permets de rebondir sur le sujet pour vous communiquer les résultats d'une étude sur les performances énergétiques des toitures végétalisées.
http://www.ecologieurbaine.net/sites/ww ... de_mtl.pdf


Certes, cette étude a été réalisée au Québec, donc avec un climat différent du "notre", mais il n'en reste pas moins vrai que les résultats sont assez surprenants.

Il ne s'agit pas de "théorie" mais de campagnes de mesures instrumentées...

Pour moi en tous cas, cela relance l'intérêt de la question de la prise en compte de ces complexes sous PC....

cdt

Re: toiture végétalisé

Posté : 13 mai 2011 11:00
par olivir
Bonjour,

Document très intéressant, même si on manque d'information sur l'isolation du bâtiment et en particulier de la toiture.

Pour ce qui est des besoins de chauffage, je crois que P+C reste cohérents avec leurs constatations si on simule le toit végétalisé - non irrigué - par de la terre végétale et un état de surface adéquat. Le document annonce, en effet, une diminution maximale de 16% du flux de chaleur traversant le toit durant les mois les plus frais. Je trouve pour ma part une valeur d'environ 4% sur mon modèle (conductance du bâtiment diffère sans doute) :
toit_vegetal.png
(11 Kio) Téléchargé 417 fois
En revanche, on peut soupçonner que P+C, en négligeant les processus endothermiques des végétaux en période de croissance, sous-estime très fortement la capacité de climatisation du toit vert. Sur le modèle de simulation, le besoin de climatisation ne diminue que de 3% contre ~80% dans le document cité.

À quand l'adaptation du modèle MCP pour simuler la croissance de la végétation ? ;)

Re: toiture végétalisé

Posté : 23 août 2011 09:23
par olivir
Pourquoi COMFIE n'embarquerait-il pas le modèle de toit végétalisé suivant (ou similaire), comme un de ces concurrents ?!

Ce modèle (échanges radiatifs avec la couche végétalisée, effet de la couche végétale sur le transfert de chaleur par convection, évapotranspiration du sol et des plantes, transfert de chaleur par conduction (et son stockage) dans le sol) permettrait de mieux prendre en compte l'effet climatisant des toit verts !

Pour l'instant, il est très largement ignoré par P+C, ce qui défavorise cette technique de couverture pourtant efficace d'après l'étude précédente.

Merci à RéMi d'ETR Ingénierie pour m'avoir communiqué le modèle d'Energy Plus

Re: toiture végétalisé

Posté : 29 août 2011 11:28
par Régis
Bonjour,

Nous prenons note de cette remarque pour les futures améliorations du logiciel et vous remercions d'avoir pris le temps de nous la transmettre.

Cordialement.

Re: toiture végétalisé

Posté : 29 août 2011 11:31
par LFMN
Bonjour à tous.

Olivir, serait il possible que tu "repostes" l’étude, car elle ne semble plus accessible.

Merci.

Re: toiture végétalisé

Posté : 29 août 2011 11:36
par Régis
Bonjour LFMN,

Je viens d'y accéder à l'instant sans difficulté, le liens fonctionne chez moi tout a fait correctement.

Cordialement.