Qualité de l'air

(disponible à partir de juin 2020) Posez vos questions sur l'utilisation du module de calcul de la qualité de l'air

Modérateurs : Stephane_T, Ludovic_B, Régis

Répondre
Nico.Naud
Gourou
Messages : 442
Enregistré le : 09 sept. 2008 11:54
Contact :

Qualité de l'air

Message par Nico.Naud » 04 mai 2020 22:21

Bonjour à tous,
Je réapparais avec plaisir sur votre forum après de longs mois d'absence et constate qu'il est toujours aussi dynamique (voire plus ?).

Je vois avec intérêt l'arrivée d'un module QAI dans la suite Pléiades.
Je serais intéressé de savoir pourquoi vous avez choisi ce modèle INCO-Indoor précisément ?
Et aussi au regard de quoi vous parlez de moteur de calcul "validé" ? En effet, dire qu'INCA-Indoor est "le seul moteur de calcul validé de la chimie de l'air intérieur" est sans doute peu présomptueux. Il existe d'autres modèles de modélisation de la QAI, CONTAM notamment est très utilisé en recherche appliquée, j'y ai moi-même un peu touché.
Je me permets cette remarque car je vous sais rigoureux d'ordinaire.
Bon développement à vous !
Sobriété avant, Efficacité ensuite, Renouvelables enfin
(Environnement : avant, pendant, après)

Avatar du membre
Eduardo
Habitué
Messages : 44
Enregistré le : 19 juil. 2007 16:27
Localisation : IZUBA énergies
Contact :

Re: Qualité de l'air

Message par Eduardo » 05 mai 2020 13:36

Bonjour et merci pour votre message,

La qualité de l'air intérieur est un sujet tout nouveau chez IZUBA énergies, l'intégration d'INDALO s'est faite grâce au partenariat que nous avons noué avec Octopus Lab à qui nous avons remonté vos questionnements. Voici la réponse de Maxence Mendez, fondateur d'Octopus Lab :

Sur le moteur INCA-Indoor et la validation :
INCA-Indoor tient compte de 2000 réactions chimiques entre polluants gazeux (dont certaines réactions entre lumière et polluants), cela n'a pas d'impact sur des polluants 'inertes' tels que le CO2 mais c'est fondamental pour prévoir les concentrations d'espèces réactives telles que le formaldéhyde (cancérigène réglementé) ou les terpènes (issus des matériaux de la filière bois et précurseurs de particules fines)
De plus INCA-Indoor tient compte du transfert des espèces gazeuses vers les particules fines. Le modèle de simulation des aérosols d'INCA-Indoor permet de traiter toutes les tailles de particules entre 5nm et 10µm de diamètre. De ce fait, il est particulièrement pertinent pour évaluer l'efficacité réelle des systèmes de filtration.

Actuellement, seul INCA-Indoor a pu démontrer sa capacité à prévoir les concentrations d'espèces réactives en air intérieur et a fait l'objet d'intercomparaison rigoureuse avec des campagnes de mesures. Ces intercomparaisons ont portés sur le suivi de :
- environ 50 composés organiques volatils
- des polluants inorganiques réglementaires tels que l'ozone et les oxydes d'azote
- des espèces radicalaires et leurs précurseurs (HO, HO2, HONO) qui sont des oxydants très importants
- des particules fines
Il nous renvoie également vers les publications suivantes :
  • Le rapport du projet MERMAID, qui évoque la comparaison simulation/mesures
  • Une liste plus complète de publications scientifiques ayant trait au développement des méthodes de simulation utilisées dans INDALO
Sur CONTAM :
CONTAM permet effectivement le calcul des transferts aérauliques mais ne tient pas compte de la chimie de l'air intérieur.
En effet, chaque utilisateur est libre de paramétrer quelques réactions chimiques (de dépôt principalement) mais en aucun cas un mécanisme chimique complet de l'air intérieur. D'ailleurs rien n'empêche un utilisateur d'y insérer des paramètres erronés ou aberrants.
INDALO a été conçu pour que les spécialistes des bureaux d'études n'aient pas besoin de connaissances avancées en physicochimie de l'air pour obtenir des résultats corrects.
Enfin,
Je me permets cette remarque car je vous sais rigoureux d'ordinaire.
Merci pour votre exigence ! C'est grâce à ce type de retour de nos utilisateurs que nous nous efforçons de maintenir un certain niveau de qualité dans les outils qui sont diffusés, sans en cacher les limites quand elles existent. Dans le cas d'INDALO, nous sommes ravis que nos partenaires aient la même philosophie à ce sujet !

N'hésitez pas si vous avez d'autres questions !

Eduardo
Eduardo Serodio
Ingénieur énergéticien
Tel. support : +33 (0)4 67 18 62 20
courriel : support@izuba.fr

Izuba énergies
35 rue Gine
Ecoparc
34690 Fabrègues

Répondre